Bouchots en Baie du Mont-Saint-Michel
©Bouchots en Baie du Mont-Saint-Michel|Tiphaine Guérin
Les moules de la Baie du Mont‑Saint‑Michel

Les moules de la Baie du Mont‑Saint‑Michel

Avec leur coquille noire et leur chair jaune orangé, les moules de Bretagne font partie des mets incontournables de l’été. Les gastronomes se régaleront avec la moule de bouchot de la Baie du Mont-Saint-Michel couronnée d’une appellation d’origine protégée.

UN TERROIR D’EXCEPTION EN BRETAGNE

La zone d’élevage des moules de bouchot de la baie du Mont-Saint-Michel s’étend le long de huit communes de l’Ille-et-Vilaine, de Cancale à Cherrueix. Ce vaste estran interagit avec les courants issus du plus important marnage des marées de France et le flux des rivières qui se jettent dans la baie. Il offre ainsi aux moules de Bretagne un terroir d’exception.

Les moules de la baie du Mont-Saint-Michel sont élevées sur des pieux appelés des bouchots. Plantés en mer, ils se dressent à 3,50 m de haut et contiennent 40 à 80 kilos de moules par bouchot. Avec 250 km d’alignements pour 320 000 pieux, la production annuelle avoisine les 10 000 tonnes de moules soit 20 % de la production française.

 

DES MOULES DE BOUCHOT AOP

La moule de bouchot de la baie du Mont-Saint-Michel bénéficie depuis 2011 de l’appellation européenne d’origine protégée. L’AOP garantit au consommateur l’origine du terroir, un taux de chair généreux, des contrôles rigoureux ainsi que la traçabilité du producteur.

Pour les reconnaître sur l’étal, vérifiez la présence de l’étiquette sanitaire. Elle doit faire figurer le libellé « Moules de bouchot de la Baie du Mont-Saint-Michel » suivi de la mention « appellation d’origine protégée », le logo européen AOP et le nom du mytiliculteur.

Le port du Vivier-sur-Mer demeure le principal centre de production de moules de la Baie du Mont-Saint-Michel, laquelle compte 45 exploitants en AOP. Si la saison de dégustation des moules s’étend de juin à mars, l’été reste la période idéale pour les savourer.

DÉCOUVRIR L’ÉLEVAGE DES MOULES EN BAIE DU MONT-SAINT-MICHEL

Pour découvrir le métier de mytiliculteur et comprendre la technique d’élevage des moules de bouchot, rendez-vous à la Maison de la Baie du Mont-Saint-Michel à Le Vivier-sur-Mer.

Visiter la Maison de la Baie

Poussez la porte de la Maison de la Baie pour découvrir son exposition permanente sur la mytiliculture AOP, le phénomène des marées, ainsi que la faune et la flore de la baie. Cette exposition gratuite livre les clés de compréhension du territoire et de son activité conchylicole.

Explorer les parcs de bouchots en mytilimobile

Partir en exploration sur l’estran pour comprendre le métier de mytiliculteur promet une expérience mémorable à vivre en famille. La Maison de la Baie du Mont-Saint-Michel propose deux formules pour visiter les parcs de bouchots. Embarquez sur la mytilimobile, un tracteur avec remorque adapté à la visite des parcs à moules !

  • Mytili -Découverte : un petit tour d’une heure dans la baie pour découvrir les paysages de bouchots à mi-marée.
  • Mytili-Bouchots : une visite des bouchots de 2 heures à marée basse (ou des pêcheries selon l’importance de la marée).

COMMENT PRÉPARER LES MOULES ?

Si vous souhaitez déguster des moules en plat principal, comptez 500 g de moules de bouchot par personne. Conservez-les au frais dans le bac à légumes du réfrigérateur et consommez-les dans la journée ou le lendemain qui suit l’achat.

  • Lavez les moules à l’eau fraîche et grattez les petits coquillages collés sur la coquille.
  • Éliminez celles qui flottent dans l’eau de lavage et les coquilles qui « baillent ».
  • Essuyez les moules avec un torchon propre.
  • Faites-les cuire dans un grand fait-tout sans eau et sans ajouter de sel.
  • Ajoutez les ingrédients de votre recette.
  • Les moules sont cuites dès qu’elles sont bien ouvertes.

Vous recherchez une idée de préparation culinaire originale pour cuisiner des moules ? Laissez-vous tenter par la recette des moules marinières à la crème de chou-fleur et sa julienne de poireaux frits.

PLUS DE SAVEURS ET DE PLAISIRS GOURMANDS

Nos suggestions