© Les 11 Écluses au lever du jour, Hédé-Bazouges | Emmanuel Berthier
Au fil de l'eauLE CANAL D'ILLE‑ET‑RANCE

Le canal d’Ille‑et‑Rance

Construit au 19e siècle pour faciliter les échanges commerciaux entre la vallée de La Rance et la ville de Rennes, le canal d’Ille-et-Rance est aujourd’hui un véritable paradis pour les randonneurs et les plaisanciers.

Péniche sur le canal d’Ille-et-Rance
©Péniche, canal d’Ille-et-Rance|On met les voiles

UNE VOIE NAVIGABLE ENTRE RENNES ET LA RANCE

La construction du canal d’Ille-et-Rance, à partir de 1832, représente l’un des chantiers les plus ambitieux du 19e siècle. Ouvert à la navigation en 1837, il fait partie de la liaison Manche Océan, voie navigable qui relie la Manche à l’océan Atlantique par l’intérieur de la Bretagne.

Long de 85 kilomètres, le canal d’Ille-et-Rance rejoint Rennes, capitale de la Bretagne, en passant par 48 écluses. Chacune possède sa maison éclusière aux volets colorés.

Jusqu’au début du 20e siècle, la vocation du canal est essentiellement marchande. Puis le transport de marchandises décline et laisse la place au tourisme fluvial. Pas étonnant quand on sait que cette voie d’eau traverse une région riche de châteaux et de cités pittoresques.


LES 11 ÉCLUSES À HÉDÉ-BAZOUGES

Partez à la découverte d’un site spectaculaire. À Hédé-Bazouges, le canal est entièrement artificiel. 11 écluses ont été construites pour permettre aux bateaux de franchir un incroyable dénivelé de 27 mètres sur une distance d’un peu plus de 2 km. Une véritable prouesse technique qui a tout d’un escalier à bateaux ! Avec une écluse tous les 200 mètres environ, la perspective est époustouflante.

11 écluses et autant de maisons éclusières ! Toutes sont encore activées manuellement. Vous adorerez leurs volets de couleurs différentes, les passerelles fleuries, leurs petits noms aussi : la Charbonnerie, la Jaunaie ou encore la petite Madelaine.

Incontournable, la visite de la Maison du Canal pour découvrir l’histoire du site et des expositions temporaires sur le patrimoine fluvial et le patrimoine régional.

Nos suggestions