Vue panoramique sur la Vallée

Vieux chemins et bords de Seiche n°5

à Boistrudan

9.0 km
Pédestre
Facile
  • Venez découvrir l'histoire et le patrimoine de cette charmante commune de Boistrudan à travers ce sentier qui traverse une belle campagne environnante. Profitez de cette balade en toute tranquillité pour admirer le paysage verdoyant qui vous entoure.

    55% de goudron.
Points d'intérêt
1 Le chevreuil, un véritable athlète
Si vous l’apercevez à une distance raisonnable, le chevreuil ne se sentira pas menacé et il vous semblera insouciant. Mais au moindre mouvement laissant présager d’un danger, il décampera sur le champ. Le chevreuil d’ordinaire apathique, pourra alors atteindre les 40km/h et même sauter au-dessus d’une clôture dépassant les 2m de hauteur.
Biche ou chevreuil ? Une différence de taille, le chevreuil mâle ou femelle (chevrettes) est environ quatre fois plus petit qu’une biche. La chevrette pèse en moyenne 25kg contre près de 100kg pour une biche, et ne parlons pas du roi de la forêt, le cerf peut approcher les 200kg. Si le chevreuil est assez commun, la biche et le cerf vivent quant à eux dans les grands massifs forestiers, vous n’aurez donc pas la chance de les croiser sur ce sentier.
2 La Seiche
Spécifique de l’Est de la Bretagne, le bassin versant de la Seiche est essentiellement schisteux et le sol y est très peu perméable. La Seiche est donc une rivière moyennement abondante et surtout très irrégulière. Le débit est fonction des précipitations et les étiages sont parfois sévères en période de sécheresse. En hiver, les pluies la font soudainement monter en crue pour atteindre certaines années des niveaux préoccupants.
3 Chemin creux ou ancien chemin de service
C'était la voie traditionnelle de circulation dans ce paysage de bocage, reliant les parcelles agricoles aux villages, hameaux et fermes. La morphologie en creux résulte de l'élévation par l'Homme de deux talus en terre ou en pierre sur les côtés, accentué par l'érosion de l’eau/hydrique, ici, sur ce chemin en pente. Cet enfoncement rend le chemin ombragé, frais, l’été.
4 Le canard qui « barbotte »
Vous le rencontrez sûrement sur votre parcours, comme ici peut-être installé sur la mare où il s’y sent en sécurité et y trouve les végétaux nécessaires à son alimentation. Sans plonger tout à fait, il inspecte les herbiers situés à porter de bec : on dit qu’il barbotte.
5 L’église dédié à Saint Jacques le Majeur, l’un des apôtres de Jésus
Dans le retable, à droite du maître-autel de l’église, statue polychrome de saint Jacques-le Majeur (XIXe siècle). Tête nue, il tient son chapeau, garni de coquilles, de la main gauche, en pèlerin, debout, ainsi représenté sous l’influence du pèlerinage de Compostelle.
Nos suggestions