cycliste et panorama Ercé en Lamée

Vélo Promenade®n°15 Entre Semnon et forêt du Teillay

à Ercé-en-Lamée
31.0 km
Cyclotouriste
2h
Facile
  • Limitrophe des Pays de La Loire, ce parcours vous fait remonter le temps, entre l’exploitation passée du minerai de fer et l’ancienne voie ferrée aménagée en voie verte (Vélo Route départementale). Sa situation en vallée du Semnon lui confère de... Limitrophe des Pays de La Loire, ce parcours vous fait remonter le temps, entre l’exploitation passée du minerai de fer et l’ancienne voie ferrée aménagée en voie verte (Vélo Route départementale). Sa situation en vallée du Semnon lui confère de jolis points de vue paysagers, et une variété de sites naturels ponctuent le circuit : rivières, étangs, forêt, landes, bois…
  • Documentation
    Les fichiers GPX / KML vous permettent d'exporter le tracé de votre randonnée sur votre GPS (ou autre outil de navigation)
Points d'intérêt
1 Ercé-en-Lamée
Cette commune est partagée en deux paroisses : le bourg d’Ercé, principal village, et La Fleuriais, hameau au sud-ouest de la commune, que vous traverserez au retour. En 1856 commencent les travaux de l’église actuelle d’Ercé. Quelques maisons de type médiéval existent encore dans le bas du bourg Pause nature : Parc fl oral Marcel Boisnard comportant une belle collection de rhododendrons, et étang de la Coulée d’Ercé (D57) avec possibilité de pêche et pique-nique.
2 Les mines de la Brutz
En arrivant à « Malaunay », un chemin en site propre vous conduit sur le site des anciennes mines de fer abandonnées en 1950. Depuis 1994, elles sont réhabilitées en parc-musée avec la participation de personnes passionnées par cette histoire industrielle régionale. Un siècle d’activité minière dans le bassin ferrifère de Bain à Châteaubriant est retracé au cours d’une visite de 2h30 à 3h. (Ouvert de juin à septembre les mercredis et dimanches après-midi ; groupes toute l’année sur réservation. Payant. Tél. 02 99 44 27 73).
3 La voie verte
Ouverte en août 1896, cette ancienne voie de chemin de fer permettait le transport de voyageurs entre Châteaubriant, Messac et Ploërmel. À partir de 1938, elle est uniquement dédiée aux transports de minerais jusqu’à la fin du siècle. L’ancienne voie trouve une deuxième vie et offre désormais un cadre agréable pour randonner en toute sécurité entre Châteaubriant et Messac. Vous pouvez revenir au point de départ du circuit par la voie verte (variante).
4 La tombe à la fille
La légende raconte que, pendant la Révolution, les gardes nationaux de Bain-deBretagne, prévenus par une jeune femme du pays, surprirent et massacrèrent une troupe de Chouans qui se cachaient dans la forêt. La jeune femme fut arrêtée peu après, pour être ensuite torturée et enterrée en ce lieu. Les offrandes et les prières ont commencé immédiatement. Sa tombe posséderait le don de guérison, comme l’attestent les nombreux ex-voto qui ornent la clairière. (Forêt privée, site libre d’accès, à environ 2,2 km depuis « le sapin vert » : route D772, direction Châteaubriant, puis chemin à droite).
5 Teillay
Le nom de Teillay signifierait « lieu planté de tilleuls ». Outre son activité agricole, l’extraction du minerai de fer y a marqué la première moitié du 20ème siècle, avant de disparaître presque totalement. Aujourd’hui les mines de la Brutz en sont le témoin (étape 2). Teillay comprend quelques maisons anciennes dans le bourg, et à 300 mètres, la chapelle Saint-Eustache construite au 19ème siècle sur une ancienne forteresse. Elle abrite un retable classé et des vitraux bucoliques symbolisant le soleil, le vent, le feu, la terre, le ciel et la nuit. Pause nature : Près de la chapelle, profitez des aménagements autour des étangs : parc animalier, aires de jeux et de pique nique, parcours santé, balade, pêche.
Nos suggestions