Cycliste au moulin de Brétigneul

Vélo Promenade® n°5 Les moulins

à Châteaubourg
26.0 km
Cyclotouriste
2h
Moyen
  • Ce parcours bucolique traverse un paysage emprunt de fraicheur, entre forêt, étang et cours d'eau. En osmose avec le paysage hydraulique, les moulins à eau (privés) jalonnent la balade: la Corbière, les Lacs, Pont-Riou et Ar Milin. Édifiés avec... Ce parcours bucolique traverse un paysage emprunt de fraicheur, entre forêt, étang et cours d'eau. En osmose avec le paysage hydraulique, les moulins à eau (privés) jalonnent la balade: la Corbière, les Lacs, Pont-Riou et Ar Milin. Édifiés avec des matériaux locaux, majoritairement du schiste et du granite, les moulins, éléments essentiels de l'industrie traditionnelle du monde rural, pour la fabrication de la farine et du tanin principalement, constituent le moteur de l'économie médiévale et s'imposeront jusqu'au XIXème siècle.
  • Documentation
    Les fichiers GPX / KML vous permettent d'exporter le tracé de votre randonnée sur votre GPS (ou autre outil de navigation)
Points d'intérêt
1 Châteaubourg
S'inspirant ou se substituant au château absent de "Châteaubourg", l'église construite en 1893 par l'architecte Arthur Regnault, s'impose par son caractère austère et défensif. La tour du clocher s'inspire d'une tour de château, par le choix de son emplacement, de son toit en pavillon, flanqué de tourelles, qui suggèrent là encore le château disparu d'un village au toponyme évocateur.
2 La Corbière
Idéale pour une pause fraicheur, vous serez séduit par ce site naturel, qui allie forêt et plan d'eau. La diversité des milieux naturels, des peuplements forestiers et des espèces floristiques et faunistiques de ce site lui confère un intérêt départemental, national et européen. Un sentier de découverte vous sensibilisera à ce milieu. La présence d'un moulin, d'un four à pain, d'un puits et de nombreuses carrières traduisent la présence humaine passée sur ce site. Les activités autorisées aujourd'hui sont la chasse, la pêche, les randonnées pédestres, équestres et VTT.
3 Les ardoisières des Lacs
Les ardoisières à St Aubin des Landes, exploitées au début du XIXè siècle, emploient 136 ouvriers en 1859. Cette activité économique est même récompensée par Napoléon III pour son dynamisme. Pour améliorer le transport des ardoises par voie de chemin de fer, une station est réalisée en 1878. En 1926, Toussaint Hériau, couvreur à Champeaux, rachète un dépôt aux Lacs pour stocker les ardoises et fabriquer des parpaings de schistes. En 1961, l'extraction de l'ardoise reprend et Roger Hériau diversifie son activité en fabriquant des paillettes d'ardoises pour les routes goudronnées. les chantiers de couverture se font essentiellement sur du patrimoine monumental protégé au titre des Monuments Historiques.
4 Notre-Dame de la Peinière
Suivre la variante pour visiter ce site de pélerinage. Le culte de Notre-Dame de la Peinière remonte au moins au XVIè siècle: la statue dorée honorée, aurait appartenu à un ermite qui habitait le village. Un oratoire existait déjà au XVII siècle dans lequel des pèlerins déposaient béquilles, guenilles et bâtons, en témoignage des guérisons obtenues dans ce lieu. Devant l'affluence des pèlerins, il a été reconstruit en 1839-40 et de nouveau entre 1895 et 1900. Des vitraux de Félix Gaudin et des mosaïques d'Odorico ornent la chapelle.
5 Ar Milin'
Avant de quitter Châteaubourg, faites un détour au 30 rue de Paris, au moulin hôtel restaurant "Ar Milin". En 1902, avant même que la ville de Rennes n'e'n bénéficie, l'électricité qui permettait d'éclairer les maisons de Châteaubourg y est produite, grâce à l'installation d'une turbine par le minotier Jean-Pierre Texier. Il a ainsi alimenté la ville de 1917 à 1928. Au début des années 1960, roue et turbine cessèrent définitivement de tourner. Le moulin, dont il ne reste aujourd'hui que les vannes, passa dans les mains d'une autre figure incontournable de l'histoire castelbourgeoise du 20è siècle: Michel Burel.
Nos suggestions