à vélo  ©L.Planchot

Vélo-promenade® n°21 Entre nature et bâti

à Guignen

15.0 km
Cyclotouriste
Difficile
  • Ce circuit plutôt sportif vous mène au cœur de paysages vallonnés où alternent bois, landes, étangs, prairies et cultures.
    Vous y croiserez la vallée du Canut, domaine de la fougère
    Osmonde Royale, et la zone humide du Bignon. À noter la richesse du patrimoine bâti : vieux lavoir, maisons en schiste pourpré (la pierre du pays) ou en bauge (terre tassée mêlée de bruyère), oratoire, fours et puits, antiques croix de schiste en bordure de route.
Points d'intérêt
1 Eglise Saint-Martin de Guignen
Au centre du bourg, entourée du cimetière, s’élevait jadis l’une des plus remarquables églises romanes du département. Elle fut démolie en 1879 en raison du mauvais état où elle était tombée, et de sa taille, devenue insuffisante pour accueillir tous les fidèles. L’actuelle église néogothique, dont la construction a demandé 25 ans,renferme un beau christ en bois du XVIIe siècle, une chaire de 1700, la statue funéraire du chevalier Jean de Saint-Amadour, fait vicomte de Guignen par François Ier, en 1519. Pause nature :Espace détente « la Prairie », en quittant le bourg de Guignen, vers Redon, avec plan d’eau, aire de pique-nique et aire de jeux pour enfants.
2 Le lavoir de la Massonière
Sortir du parcours vers « les Douves » à droite. Prudence en quittant le site. Ce lavoir est bâti sur un ruisseau, à la place d’un douet en plein air, où les lavandières venaient laver leur linge. De l’autre côté de la route, le manoir (privé) servit de presbytère jusqu’en 1892. Il est entouré de douves et conserve quelques éléments anciens, tels que des armoiries, un clocheton, et une boule de granit ayant pu servir de contrepoids à un pont-levis. Une légende affirme que le diable, s’y étant introduit, fut surpris par le recteur et emporta par dépit tout un pan de l’édifice !
3 Le projet de champ solaire
Vous vous trouvez près d’un ancien centre d’enfouissement où sont stockés les déchets des habitants des 47 communes environnantes collectés pendant une trentaine d’année. Pour valoriser cet espace de 7 ha, le SMICTOM des Pays de Vilaine va y créer un champ solaire constitué de 12 000 panneaux solaires disposés au sol. Ce site devrait fournir 3 400 millions de Watts Heure d’électricité : l’équivalent de la consommation de la commune de Guignen chaque année (3 089 habitants). On trouve aussi ici une plateforme destinée à fabriquer du compost de haute qualité à partir des biodéchets collectés chez les habitants.
4 L'oratoire de l'Ormeau
Ici s’élevait l’une des 13 chapelles que comptait jadis Guignen. La tradition veut qu’elle ait été anciennement bâtie à l’endroit où une statue de la Vierge avait été trouvée dans un orme (d’où le nom du village).En 1980, son état était tel que l’association culturelle locale avait réuni les fonds nécessaires à sa sauvegarde. Or, une tempête eut raison de ses vieux murs. C’est pour perpétuer son souvenir que l’oratoire, dessiné par un enfant du pays, fut construit. Il abrite une statue de St-Roch.
5 Zone humide des bignons
Aux Bignons (mot d’origine gauloise signifi ant Sources), la réalisation d’un parc d’activités a conduit à mener parallèlement la valorisation d’une zone humide, notamment avec la création de deux mares permanentes. Par la nature de son sol, cet endroit, qui joue globalement le rôle d’une éponge, retient d’abord les eaux de pluie, pour les restituer ensuite progressivement dans le milieu naturel. Là, poussent librement saules, typhas, carex, cresson, myosotis, et vivent en nombre tritons, rainettes, martins-pêcheurs, libellules.
Nos suggestions