La mare aux Mortiers - St-Senoux

Vélo Promenade® n°19 Entre Vilaine et Semnon

à Pléchâtel

25.0 km
Cyclotouriste
1h 30min
Difficile
  • Découvrez des sites variés et pittoresques entre Pléchâtel, SaintSenoux et Saint-Malo-de-Phily qui s’élèvent au-dessus de la Vilaine. Ce fleuve, canalisé dès le XVIème siècle, taille ici son lit dans les affleurements de schistes et de grès. Le parcours traverse un cadre pictural d’étangs et de bois, qui fut propice à l’activité métallurgique du XIXème siècle. Le circuit est sportif mais emprunte quelques portions plus douces de halage et de voie verte (vélo route départementale n°2).
  • Documentation

    Les fichiers GPX / KML vous permettent d'exporter le tracé de votre randonnée sur votre GPS (ou autre outil de navigation)
Points d'intérêt
1 Panoramas de Pléchâtel
A proximité de la confl uence entre la Vilaine et le Semnon culmine « La Levée »,l’un des plus beaux sites de Pléchâtel. Il s’agit d’un lieu de promenade créé dans un relief abrupt présentant des grottes garnies de statues et de bancs de pierre. Ce site fut aménagé en 1812 par le curé de la paroisse avec l’aide des ouvriers sans travail. Sur l’autre versant de la colline, « La Croix des Jeunes Gens » surplombe la halte nautique à « La Plage ». En se dirigeant vers la gare de Pléchâtel, on aperçoit le Mont-Uzel,au sommet duquel on découvre un superbe paysage.
2 Saint-Senoux
Vous serez étonné par l’originalité de l’église de Saint-Senoux ! Construite entre 1897 et 1901 par l’architecte Arthur Regnault, originaire de Bain-de-Bretagne, l’église a la particularité d’avoir un clocher à bulbes, lui conférant un style byzantin. Au début du XXème siècle, la commune est essentiellement composée de petites exploitations agricoles et de cercliers, qui travaillent les taillis de châtaigniers. Ils fabriquent des cercles destinés à lier les tonneaux, notamment les fûts de cidre. Un sentier d’interprétation au départ du bourg permet de découvrir le village entre 1920 et 1940.
3 Saint-Malo-de-Phily
À proximité du parcours, découvrez le bourg de Saint-Malo-de-Phily, à 90 mètres d’altitude, dominant la Vilaine. L’église, datant du début du XXème siècle, comprend des éléments remarquables, dont : la voûte en briques de toutes couleurs, le maître-autel et la balustrade en mosaïque d’Odorico de Rennes, et trois grandes fresques exécutées par Émile Bernard (1868-1941), peintre de l’école de Pont-Aven. À 500 mètres à l’est du bourg se trouve la chapelle de Montserrat, érigée en 1879.
4 Le chêne de Breslon à Pléchâtel
Si vous empruntez le raccourci, vous passerez près du chêne de Breslon, à peu de distance à l’est de la voie antique Nantes - Rennes. Il aurait été planté en 1598, à l’occasion du passage d’Henri IV, revenant de Nantes où il a signé l’édit de pacifi cation, promulgué le 13 avril 1598. Aujourd’hui, ce chêne rouvre étend sa ramure sur une trentaine de mètres. Son tronc est court mais il mesure plus de 6 mètres de circonférence. Ce chêne est incontestablement le plus ancien et probablement l’unique survivant de l’ancienne chênaie épuisée par les métallurgistes de « Bagaron ».
5 Pléchâtel
Cette commune, perchée sur un promontoire de grès, au fond d’un méandre de la Vilaine et au confluent du Semnon, fut, au Haut Moyen Âge, un poste de guet puis une forteresse contrôlant la voie d’eau. Les moines de l’abbaye de Redon y installèrent un prieuré (aujourd’hui maison de retraite) et cultivèrent la vigne jusqu’au XVIIème siècle. Le bourg renferme plusieurs maisons anciennes et un calvaire datant du XVème siècle en forme de croix-panneau entièrement sculptée, unique dans la région.
Nos suggestions