Rando écureuil n°11

Rando écureuil n°11

à Janzé

7.5 km
Pédestre
2h
Facile
  • Cette randonnée urbaine vous surprendra en vous faisant découvrir Janzé sous un nouvel oeil et qui sait croiserez-vous peut-être un écureuil en chemin !

    70 % du parcours sur goudron
Points d'intérêt
1 Des chênes têtards en guise de refuge
aux troncs courts, surmontés d’une "tête" et d’une couronne de branches, constituent le fil rouge de votre ballade. Ce port
est issu de l’exploitation régulière de ces dernières. L’entretien et le renouvellement de ces arbres est motivé par leur intérêt écologique et leur rôle dans le maintien des berges, la conservation du paysage local... Taillés correctement et
régulièrement, ils deviennent de vénérables centenaires appréciés des rapaces (chouettes..), rongeurs (écureuils...) et carnivores (martres...).
2 La sculpture éolienne des Ondines
Cette sculpture, fixée au-devant du centre aquatique des Ondines, a été créée par François Hameury. Elle évoque la sensation de liberté dans la maîtrise de soi qui est l’essence de la natation, l’espace-temps dans toutes ses dimensions lié à l’eau, le retour à notre état d’espèce marine.
La légèreté des lignes rejoint le côté féerique lié à la mythologie des fées.
3 Le reméandrage de la Châtelerie
Ce ruisseau a subi l’érosion du fond de son lit, accentué par les rejets directs des eaux pluviales de la zone urbaine alentour. Par conséquent, des travaux de reméandrage ont été entrepris. Cette technique consiste à allonger le tracé et à réduire la pente du cours d’eau pour rendre sa morphologie plus sinueuse et lui faire ainsi retrouver ses fonctions hydrobiologique.
4 L’écureuil
Avec sa queue en panache, sa silhouette gracieuse et son agilité, l’Écureuil roux attire la sympathie.
Mais alors Où l’observer ? Dans les boisements composés de feuillus... dans le bocage, les parcs et jardins.
Il fréquente essentiellement la frondaison des arbres mais est également observé au sol pour la recherche de nourriture. Il cesse son activité à la tombée de la nuit. Il n’hiberne pas mais restera volontiers blotti dans son nid par grand froid. La noix est l’un de ces fruits préférés.
5 Rue des alouettes rue des mésanges… pas si commun
De ces noms de rues se cache le portail de l’ornithologie. Et comme ces noms d’oiseaux nous sont communs, figurez-vous que leurs espèces le sont moins puisque les alouettes sont 76 espèces différentes à appartenir à la même famille et 12 du côté des mésanges. Tendez l’oreille peut-être entendrez-vous zinzinuler !
6 Un Eco pâturage pour un espace bio diversifié
La présence des moutons modifie l’écosystème existant. Contrairement à l’entretien mécanique qui entraîne une mono spécification du couvert végétal, l’éco pâturage permet l’installation de nouvelles espèces.
De par son régime sélectif (pousses appétantes, refus), l’animal va trier en fonction des valeurs fourragères de la plante et va favoriser l’hétérogénéité du milieu.
Nos suggestions