Voir les photos (14)

L'étang de la Forge

Patrimoine naturel à Martigné-Ferchaud
Horaires et services non garantis
  • À la pointe sud du département, à 40 km de Rennes, l’étang de la Forge s’étire sur le cours du Semnon, un affluent de la Vilaine.
    Bordé d’affleurements rocheux, le plan d’eau est une zone de pêche et d’activités nautiques sur sa partie ouest. Il s’agit d’une réserve ornithologique à l’est qui accueille chaque année des milliers d’oiseaux au moment des migrations. Lieu de promenade, de loisirs et d’observation naturaliste, l’étang de la Forge se prête à toutes les envies de nature.

    De l’eau...
    À la pointe sud du département, à 40 km de Rennes, l’étang de la Forge s’étire sur le cours du Semnon, un affluent de la Vilaine.
    Bordé d’affleurements rocheux, le plan d’eau est une zone de pêche et d’activités nautiques sur sa partie ouest. Il s’agit d’une réserve ornithologique à l’est qui accueille chaque année des milliers d’oiseaux au moment des migrations. Lieu de promenade, de loisirs et d’observation naturaliste, l’étang de la Forge se prête à toutes les envies de nature.

    De l’eau pour l’industrie
    La commune de Martigné-Ferchaud est connue pour ses forges et son haut-fourneau, construits par René Saget, maître de forges dans le pays de Châteaubriant, à la fin du XVIIè siècle. Les machines utilisaient la chute d’eau de l’étang pour actionner leur soufflerie. La commune produisait alors des gueuses de fonte destinées à la grosse industrie nantaise ainsi que du fer pour la fabrication de clous. Le haut-fourneau a cessé de fonctionner en 1882 avant d’être démoli en 1889.
  • Clientèles acceptées
    • Individuels
    • Groupes
Prestations
  • Services
    • Animaux acceptés
Nos suggestions