Voir les photos (7)

Le Boël

Patrimoine naturel à Bruz

Horaires et services non garantis
  • À 20 km au sud de Rennes, le Boël surplombe la Vilaine sur la commune de Bruz. De petite taille (3 ha) mais de grand intérêt paysager, il constitue l’un des sites naturels les plus pittoresques de la vallée.
    Bien connu pour son moulin situé en...
    À 20 km au sud de Rennes, le Boël surplombe la Vilaine sur la commune de Bruz. De petite taille (3 ha) mais de grand intérêt paysager, il constitue l’un des sites naturels les plus pittoresques de la vallée.
    Bien connu pour son moulin situé en contre-bas, le Boël se distingue par un relief tourmenté, composé d’une succession de landes sèches, de crêtes schisteuses et de boisements, installés sur des falaises abruptes.

    Terre de schiste
    Longtemps, ce coteau de schiste fut une source précieuse de matériaux pour la construction. La pierre violette était à nu, les falaises saillantes. Spécialisés dans le transport des pierres, les « cahotiers » remontaient la Vilaine jusqu’à Rennes, rythmant la vie du fleuve et des écluses. Lorsque l’activité des carrières cessa, la végétation reprit ses droits. Le sol pauvre et acide vit pousser une lande imposante qui en fait tout son charme. Le schiste pourpre du Boël habille encore de nombreux bâtiments et maisons alentour.

    Un moulin du XVIIe siècle
    Le moulin du Boël fut construit en 1652. Sa forme en proue de bateau est faite pour supporter les fortes crues et le courant vif à cet endroit. L’ouvrage possédait à l’origine deux roues à aubes. On y moulut le blé et le seigle jusqu’à la Première guerre mondiale. En 1962, une violente tempête endommagea le site. Reconstruit, le moulin est propriété de la Ville de Bruz.

    Des vestiges néolithiques
    En 3?000 av. J.-C., des chasseurs se sont sédentarisés sur le site du Boël. Ils y ont érigé des menhirs dont le menhir du Pré de la Pierre aussi appelé « la pierre de Bruz », situé entre l’embouchure de la Seiche et la voie ferrée, visible depuis depuis le chemin de halage. Haut de 2,80 m, il faisait partie d’un ensemble de trois pierres levées en bordure d’eau.

    Retrouvez plus d'informations sur le site internet du Département d'Ille-et-Vilaine
  • Documentation
  • Clientèles acceptées
    • Individuels
    • Groupes
Prestations
  • Services
    • Animaux acceptés
Nos suggestions