Pointe de Cancaval

La pointe de Cancaval

à Pleurtuit

5.0 km
Pédestre
1h 15min
Très facile
  • Au départ de l'anse du Montmarin, partez à la découverte du Moulin-Neuf et de la pointe de Cancaval avec de beaux points de vue sur l'estuaire de la Rance. La promenade s'achève près de la malouinière et des vestiges du moulin à marée de Montmarin.
    (Les circuits proposés sont donnés à titre indicatif et ne tiennent pas compte de l'évolution possible du terrain ou de l'environnement. L'emprunt de ces circuits relève donc de la responsabilité individuelle des usagers, le Groupement d'Intérêt...
    Au départ de l'anse du Montmarin, partez à la découverte du Moulin-Neuf et de la pointe de Cancaval avec de beaux points de vue sur l'estuaire de la Rance. La promenade s'achève près de la malouinière et des vestiges du moulin à marée de Montmarin.
    (Les circuits proposés sont donnés à titre indicatif et ne tiennent pas compte de l'évolution possible du terrain ou de l'environnement. L'emprunt de ces circuits relève donc de la responsabilité individuelle des usagers, le Groupement d'Intérêt Touristique se dégage de toute responsabilité à l'égard de l'utilisation des topos, et des éventuels incidents qui pourraient survenir sur les parcours proposés).
Points d'intérêt
1 Départ Anse du Montmarin
L'Anse du Montmarin, protégée par la pointe de Cancaval, est un port calme à proximité de l'élégante malouinière du Montmarin construite en 1760 par Aaron Magon seigneur du Bosq. En 1782, la propriété fut rachetée par l'armateur Benjamin Dubois qui y créa dès 1783 un port et un chantier de constructions navales avec une cale sèche qui employait jusqu'à 1200 ouvriers. Après la Révolution, sous l'effet du "blocus continental" toute l'activité maritime s'arrêta. Transformant la cale sèche en bassin de retenue, les Dubois firent construire un moulin à marée en 1813 qui fonctionna jusqu'en 1917. Il en subsiste les soubassements, la maison du meunier et les restes de la digue.
2 L'ancien moulin à marée du Moulin-Neuf
Après avoir traversé le hameau des Forges, empruntez le sentier boisé sur votre droite qui longe la vallée bordée par un ruisseau pour rejoindre l'étang du Moulin-Neuf. Longez la rive droite de l'étang, traversez la D114 pour descendre le chemin d'accès au Moulin-Neuf. Vous passez juste à côté de l'ancien moulin à marée du Moulin-Neuf. Construit en 1807, il est un des nombreux moulins à marée qui s'échelonnaient autrefois sur les deux rives de la Rance entre Saint-Malo et Dinan. Propriété privée, il a été restauré en 1962. Cette belle demeure abrite aujourd'hui des chambres d'hôtes.
3 La pointe de Cancaval et l'éperon barré
Suivez le sentier côtier (GR 34 C) jusqu'à la pointe de Cancaval, espace naturel départemental. Cette avancée rocheuse, boisée de feuillus, de résineux avec bosquets de houx et d'aubépines est traversée par un sentier côtier aménagé par le conseil général qui offre un magnifique panorama sur l'estuaire de La Rance. Remarquez les vestiges d'un éperon barré. Cette construction permettait aux romains de protéger La Rance, lieu de passage stratégique.
4 La malouinière et les jardins du Montmarin
Traversez le village du Haut-Créhen. La route passe devant le château de Montmarin (malouinière du XVIIIè s.). La malouinière et les jardins du Montmarin sont classés aux Monuments Historiques. Les jardins d'une grande richesse botanique avec des terrasses à la Française descendent jusqu'à La Rance. Ouvert au public d'avril à octobre.
5 Lavoir du Montmarin
Bifurquez ensuite à gauche dans la sente qui traverse la cour de la maison pour descendre près d'un lavoir. Le lavoir du Montmarin était le lieu où venaient se retrouver les lavandières pour laver leur linge et échanger les nouvelles. Regagnez l'aire de pique-nique de l'anse du Montmarin, espace naturel départemental.
Nos suggestions