Voir les photos (12)

Circuit du Bellion : Marais de Fégréac

à Fégréac

11.7 km
Pédestre
Facile
11.7 km
VTT
Facile
  • Belle balade à travers les marais de Fégréac, puis à travers bois et le long de l'étang Aumée . Le vol lourd des hérons peut être observé. Détour possible par le site du Bellion. Passage par la chapelle St-Joseph puis par un site historique qui était l'ancienne démarcation de la poche de St-Nazaire durant la seconde guerre mondiale.
Points d'intérêt
1 Marais de Fégréac
2 L'Etang Aumée
L'étang Aumée est aujourd'hui une base de loisirs, on y trouve une plage ainsi qu'une école de voile FFV.
Autrefois celui-ci servait de réservoir d'alimentation pour le Canal de Nantes à Brest.
3 Chapelle St-Joseph
Chapelle située au au lieu-dit "Le Patis St-Joseph" consacrée à St-Joseph élevée au 13ème siècle agrandie au 16ème siècle réparée en 1864 et restaurée en 2005.
4 Détour par le site du Bellion
Un détour par le site du Bellion est possible au niveau de la Chapelle St-Joseph en empruntant la petite route jusqu'à l'Isac.
5 Site historique : Croix de la Poche de St-Nazaire
Site historique : "Quand Fégréac était coupée en deux..."
Dans un petit chemin creux entre 2 rangés d'arbres après la chapelle St-Joseph se trouve une plaque commémorative de cet évènement historique.
De cette page de l'historire ne subsiste qu'une croix érigée à la fin de la seconde guerre mondiale, par un habitant du village de la Touche St-Joseph. Elle révèle une limite entre une zone libre et une zone interdite.

Quelques mots d'Histoire :
Juin 1944, les Alliés débarquent en Normandie. Leur progression est rapide, Rennes, Nantes sont libérés. Devant la progression des Alliés, les soldats allemands se replient en direction de Saint-Nazaire, une place forte suramée. Face à ce bastion imprenable, l'état-major américain décide de ne pas l'attaquer mais de l'encercler. La population locale se voit enfermée avec les Allemands dans ce qu'on va appeler la poche de St-Nazaire. Alors que la majorité des Français fête la victoire, 120 000 civils de Loire-Inférieur ne sont toujours pas libérés. A Fgréac, l'Isac s'impose comme la frontière de la poche.
...
En mai 1945, sans plus aucun espoir de victoire, les Allemands se rendent sans résistance. Les civils de Loire-Inférieur vont pouvoir fêter la victoire neuf mois après le débarquement.

Plus de détails à lire sur la plaque commémorative sur place.
6 En chemin
Nos suggestions