© Alaligne
La belle échappée#4

La belle échappée de Jennifer Letué ‑ épisode 4

Hors des sentiers battus en pays de Fougères

A Fougères, le château, a revêtu ses plus beaux atours. Sur les murailles de la plus grande forteresse d’Europe, un maillot jaune géant annonçait l’arrivée des coureurs, mardi 29 juin, pour la 4e étape du Tour de France. Après le pays de Redon et le pays de Vitré, on continue notre périple par les petits chemins de campagne dans la roue de notre ambassadrice Jennifer Letué.

Rendez-vous pour ce 4e épisode, en pays de Fougères, entre carrières de granit, châteaux et bocage préservés. A la découverte d’un riche patrimoine et de paysages verdoyants.

Voie verte pour tous entre Fougères et Louvigné-du-désert

« T’as pas vu Fougères, t’as rien vu. » Il y a 4 ans, une campagne de communication mettait en avant Fougères et son magnifique château. Il faut dire que le monument possède de nombreux atouts. Sur son promontoire rocheux, la plus grande forteresse d’Europe, vous attend pour le départ de cette balade le long de la VD 5 de Fougères à Louvigné-du-Désert. Prenez le temps d’y flâner tranquillement, à votre rythme. Un parcours scénographique a même été imaginé dans la basse-cour et les trois tours du château. C’est parti pour une plongée dans le Moyen-Âge, à la découverte de l’histoire riche et tumultueuse de la forteresse au cœur des Marches de Bretagne.

Fini la visite, on passe aux choses sérieuses. « Une fois monté en selle, le parcours de 20 km s’adapte bien à tous les niveaux et même aux familles avec enfants. Il ne comporte pas de difficultés et reste très roulant », détaille Jennifer. Mais attention aux erreurs d’aiguillage, au lieu-dit le Haut Clinchard (KM 4,5), la voie verte se sépare dans deux directions : à gauche vers Antrain, à droite vers Louvigné-du-Désert. « N’oubliez pas vos maillots de bain pour la suite. » Après 5 km, vous pourrez piquer une tête au plan d’eau de la base de loisirs de Chênedet, située à Landéan. Au cœur de la forêt domaniale, des activités de plein air sont proposées ainsi que des tables de pique-nique. Et nouveauté, un parcours d’accrobranches a vu le jour cette année.

Fin d’étape à Louvigné-du-Désert, la capitale du granit, avec ses carrières d’extraction du granit bleu. Pour ceux qui veulent faire l’école buissonnière, à proximité du parcours, le parc botanique du Châtellier, et ses 25 hectares, classés jardin remarquable.

Entre châteaux, carrières de granit et bocage

« Picaou ». Kesako ? C’est le nom donné aux travailleurs du granit du Coglais, en référence au bruit du marteau tapé en rythme sur la pierre. Avec cette vélo promenade, au départ de Maen-Roch, partez pour une échappée sur les traces de ces légendaires ouvriers du granit.

Au menu également : châteaux, manoir, et paysage bocager. « De quoi régaler les cyclotouristes amoureux du patrimoine. D’autant plus que la balade, longue de 32 km, ne comporte pas de difficultés majeures. » Avant de repartir, accordez-vous une petite visite de Saint-Brice-en-Coglès, premier village de Bretagne à avoir obtenu le label Village Etape. Amis poètes vous serez également servis, puisqu’il est aussi labellisé « village en poésie » et que des panneaux tout en vers jalonnent le centre-ville plein de charme.

Filez vers le sud en direction de Saint-Marc-le-Blanc. Vous voici au coeur du pays des Picaous. Ici les nombreuses carrières de granit bleu et les usines de transformation témoignent de ce riche passé industriel.

Changement de décor et d’époque du côté de la campagne du Tiercent. Les villages semblent figés dans le temps. On imaginerait presque un chevalier moyenâgeux galoper à nos côtés. En fin de parcours, ne manquez pas le château de la Haye-Saint-Hilaire, à Saint-Hilaire-des-Landes. Il se compose d’éléments de plusieurs époques, du 14e au 17e siècle. Même s’il ne figure pas dans la boucle, en arrivant à Saint-Brice-en-Coglès, on ne saurait vous recommander de poursuivre 3 km vers le nord, pour découvrir le magnifique château du Rocher Portail.

Il va y avoir du sport en forêt

Impossible d’évoquer le pays de Fougères sans mentionner Liffré et les deux magnifiques forêts domaniales qui l’entourent. Au départ de Mi-forêt, les vététistes déjà bien entraînés trouveront un superbe terrain de jeu avec ce circuit VTT de 35 km. « Le parcours est rythmé. Il comporte quelques parties techniques, mais aussi des sentiers sinueux en forêt ainsi que des chemins avec des dénivelés importants », souligne Jennifer. La première partie déjà bien vallonnée, vous entraîne au Nord de la forêt de Rennes. Une petite portion longe en parallèle l’A84. De l’énergie à revendre ? Après 6 km, juste avant la maison forestière, une pause trial s’impose à La Croisette. Le site VTT propose un aménagement unique dans la région. Repiquez en forêt pour une succession de petites bosses casse pattes. A l’Est de Liffré, le circuit vous embarque pour 3 km en descente. Et c’est là que ça se corse. Au niveau du village de Sérigné, pas question de mollir, en face de vous, un mur d’1,5 km au dénivelé ahurissant, suivi d’une descente tout aussi raide. Le reste du parcours n’offre pas beaucoup de répit et continue de proposer une succession de montées et descentes.

Pour les plus mordus de VTT, et surtout les mieux entraînés, il existe un circuit ultra-sportif, de 96 km en forêt de Liffré. De quoi vous offrir un condensé VTT digne des circuits les plus exigeants. Attention, il est nécessaire de bien se préparer.

Vous aimerez aussi

Nos suggestions