© Alaligne
La belle échappée#3

La belle échappée de Jennifer Letué ‑ épisode 3

Par les petites routes de campagne aux portes de la Bretagne

Après le pays de Redon, notre ambassadrice vélo Jennifer Letué nous entraîne du côté de Vitré, par les petites routes de campagne. Aux portes de la Bretagne, les circuits de manquent pas. Voie verte pour la famille, balades sportives entre vallées et châteaux ou encore voyage dans le temps entre Essé et Piré-sur-Seiche, les cyclistes trouveront de quoi se régaler. Une dernière escale avant de retrouver Fougères, arrivée de l’étape du mardi 29 juin.

Titre de la vidéo manquant
Légende de la vidéo manquante

De la préhistoire à l’art contemporain

Voyagez dans le temps avec cette balade de 39 km aux Portes des Marches de Bretagne. Au départ de Marcillé-Robert, découvrez l’imposant château de la commune, construit sur un éperon rocheux. Il marque l’ancienne zone frontalière entre la Bretagne et la France. Envie d’en savoir plus ? Empruntez le circuit d’interprétation « L’empreinte de l’homme sur son paysage ». Puis, remontez en selle pour 6 km sur des chemins vallonnés, jusqu’à Essé. C’est parti pour un saut dans le temps avec l’un des sites touristiques majeurs du pays, le légendaire dolmen de La Roche aux Fées. Sa construction date du néolithique, environ 2 000 ans avant notre ère. A l’ombre, des tables de pique-nique vous attendent. Vous trouverez aussi un plan d’interprétation avec des panneaux et des animations audio. Pour ceux qui souhaitent prolonger la visite, la Maison de la Roche aux Fées est ouverte tous les jours en été. Courts-métrages et visites guidées au programme.

« Petites côtes et descentes se succèdent sur le parcours. En cas de coup de mou, le circuit offre deux variantes, l’une de 19 km et la seconde de 31 km. En poursuivant vers le Nord, ne manquez pas la découverte du château des Pères à Piré-sur-Seiche, et son parc. Des œuvres monumentales y sont exposées toute l’année. » Visite libre et gratuite.

Le circuit vous emmènera ensuite à Moulins et Boistrudan. Il emprunte en grande partie la véloroute départementale 6 qui traverse le département d’Est en Ouest. Vous alternerez petites routes départementales et portions de voies vertes.

Entre Vilaine et châteaux, une balade bucolique et familiale

Partez à la découverte de Châteaugiron, entre Rennes et Vitré, avec la vélo promenade « Entre Vilaine et châteaux ». Au départ de la ville labellisée Petite Cité de Caractère, « les maisons à pans de bois défilent au gré du paysage. On emprunte des petites rues pavées pleine de charme. » Impossible aussi de passer à côté de son château au double visage, à la fois château-fort et château de plaisance du 18e siècle.

Long de 29 km, le circuit traverse les vallées du Rimon, de l’Yaigne et de la Vilaine. « Le parcours conviendra aux sportifs. Mais entre les faux plats et les côtes, n’oubliez pas d’admirer les châteaux et curiosités patrimoniales qui jalonnent la boucle. » A voir en effet, l’église paroissiale et la chapelle Notre-Dame-de-la-Rivière à Domloup, le remarquable château du Bois Orcan, à Noyal-sur-Vilaine ou encore le château du Gué, à proximité de Servon-sur-Vilaine.

« Comme la précédente balade, celle-ci a l’avantage d’être modulable. En fonction de votre forme, vous pouvez opter pour la version raccourcie à 17 km en faisant la boucle sud par Châteaugiron et même à 12 kilomètres en empruntant uniquement la boucle nord, qui parcourt une partie de la vallée de la Vilaine ».

Les vélo promenades sont des circuits qui permettent de partir à la découverte du patrimoine local et de profiter des services de proximité.

Patrimoine ferroviaire et espaces naturels sur la voie verte

Mardi 29 juin, en fin d’étape, les coureurs ont rallié Fougères en passant par Vitré, les deux villes médiévales dont les châteaux participèrent à la défense des Marches de Bretagne.

Avec Jennifer, on oublie la circulation automobile pour partir en famille sur la voie verte longue de 25 km qui relie Vitré à Fougères. « Sur le chemin, les enfants peuvent pédaler et s’amuser en tout sécurité.» En fonction de leur âge, les demi-tours sont possibles à tout moment. La voie verte est aménagée sur le tracé de l’ancien chemin de fer. Des vestiges du patrimoine ferroviaire sont encore présents, gares désaffectées notamment. Au milieu de paysages verdoyants, les familles iront à la rencontre de plusieurs espaces naturels tout au long du parcours. Des sites propices aux pauses fraicheur pour se ressourcer, comme à l’étang de Châtillon-en-Vendelais. Au bord du lac, aire de jeux, et camping pour prolonger le périple sur plusieurs jours.

Excepté un beau raidillon du côté de Châtillon, le parcours relativement plat est adapté à tous les niveaux. Il vous emmènera à Dompierre-du-Chemin. En plus de l’étang, à proximité du domaine du Saut-Roland, des paysages étonnants : de la forêt, des prairies humides et même des falaises qui culminent à 173 m… Dans cette mosaïque de paysages, un paisible ruisseau serpente autour de roches couvertes de mousses. La voie verte vous conduira jusqu’au niveau de l’Aumaillerie au Sud de Fougères. Elle est l’un des maillons de la liaison douce du Mont-Saint-Michel à Nantes.

ESCAPADE VTT À L’ÉTANG DE CHEVRÉ

La Bouëxière est un village étonnant. Un bourg, une dizaine de hameaux, des vallons verdoyants et la forêt tout autour. Il faut dire que nous sommes pile à l’intersection des forêts de Rennes, de Liffré et des bois de Chevré. Bref, un environnement propice à l’amusement et, bien évidemment, aux sorties en VTT. Avec notamment le circuit n°8. Une rando d’une vingtaine de kilomètres avec quelques descentes ou montées intéressantes (310 m de dénivelé) mais pas particulièrement techniques. Ce parcours de 2 h peut néanmoins se révéler sportif si vous décidez d’emmener un gros braquet. A découvrir également les ruines d’un donjon et d’une ancienne motte féodale, ainsi qu’une chapelle romane et un pont déversoir à 7 arches qui remonte au 13e siècle. Les amateurs de pêche eux s’en donneront à cœur joie avec l’étang de Chevré. Idéal pour la truite ou la pêche à la carpe de nuit. Il paraît que certains spécimens atteindraient les 15 kg. Pour le savoir… à vos moulinets !

Vous aimerez aussi

Nos suggestions