© Frank Hamon
Culture et patrimoineVISITER RENNES AUTREMENT

Les trésors cachés de Rennes : mosaïques, cours intérieures secrètes

Découvrez ou redécouvrez la capitale bretonne en débusquant ses nombreux trésors. Que vous y passiez seulement le week-end ou que vous en soyez natif, Rennes ne vous a certainement pas livré tous ses secrets… Curieux ? Arpentez la ville pour percer les mystères de la cité rennaise et entrez dans le cercle fermé de ses véritables connaisseurs.

Sur la piste des mosaïstes italiens Odorico

À bien des égards, Rennes est un véritable musée à ciel ouvert ! C’est en partie grâce au talent d’une famille d’artisans mosaïstes italiens : la famille Odorico. Originaires du Frioul en Italie, ces immigrés italiens choisissent de s’établir dans la capitale rennaise en 1882, après un passage à Paris où ils travaillent sur l’Opéra Garnier (rien que ça !). Cette date marque le début d’une véritable saga, car la descendance des frères Odorico, Isidore et Vincent, reprend l’entreprise familiale à leur mort.

Portés par la tendance hygiéniste de l’époque, ces artistes entrepreneurs décorent de très nombreux bâtiments de la ville. Parmi les réalisations les plus emblématiques : la piscine Saint-Georges (voir encadré), l’immeuble Poirier, l’église Sainte-Thérèse, l’immeuble Valton rue d’Antrain, le fronton de la Criée, la crèche Papu… Monuments publics, églises, écoles, mais aussi halls d’immeubles particuliers et salles de bains privatives : le style Odorico s’affiche partout. Ouvrez l’œil quand vous flânez dans les ruelles rennaises, il n’est pas rare d’y découvrir, à la dérobée, ces petits carrés de faïence colorés et dorés si reconnaissables, comme sur le seuil de l’Alaska Brocante. Amusez-vous à dénicher ces décors pixellisés du XIXe siècle, dissimulés à travers la ville dans les endroits les plus insoupçonnés.

Piscine Saint-Georges : joyau de l’Art déco, classée 8e plus belle piscine du monde

Même sans maillot dans votre sac, poussez les portes de la somptueuse piscine Saint-Georges située en plein cœur de Rennes ! Une fois entré, le spectacle est saisissant. Construite en 1926, cette piscine illustre à merveille l’Art déco provincial : un guichet à l’ancienne, une rotonde, des vestiaires en bois numérotés et un bassin de baignade entièrement recouvert de petits carrés de faïence bleutés. Une splendeur sublimée par la Lune, œuvre de l’artiste Luke Jerram installée pour le festival des Tombées de la Nuit ! Cela a valu à la piscine rennaise d’être classée 8e plus belle piscine du monde par le magazine Architectural Digest, un titre référence dans le domaine du design.

En son for intérieur… : visiter Rennes côté patios, terrasses et cours secrètes

Oubliez la ville de Rennes, gouailleuse et festive, qui se montre à tous… Partez explorer la ville dans ce qu’elle a de plus intime : ses cours intérieures, ses terrasses secrètes, ses patios dérobés… De nombreuses visites guidées sont organisées pour dévoiler, au fur et à mesure, cette Rennes confidentielle.

Première visite incontournable (trop souvent oubliée des touristes) : la cour intérieure de l’ancienne prison Saint-Michel en plein centre de Rennes. Terrifiante geôle au Moyen-Âge, ce lieu mythique de Rennes abrite désormais une boîte de nuit au sous-sol et plusieurs bars et restaurants dans les étages. Classé monument historique, l’édifice médiéval, impressionnant, a été bien conservé. Autre endroit caché des curieux : l’hôtel particulier de Blossac au cœur de Rennes. Envie de prolonger cette immersion dans les lieux secrets de Rennes ? Profitez d’une pause gourmande ou d’un apéritif entre amis tranquillement lové au creux d’une discrète terrasse : le Loco Loca pour une ambiance caliente, le Combi Bar pour un savoureux cocktail, le Peacock pour ses délicieuses pâtisseries et ses canapés cosy ou encore le Panama pour un barbecue entre amis.


Rennes : la belle médiévale

Impossible de faire l’impasse sur l’histoire moyenâgeuse de Rennes ! Profondément ancrée dans l’architecture de la capitale bretonne, l’époque médiévale a véritablement façonné son identité. Un héritage fabuleux facile à observer à condition de lever la tête ! En se baladant, on constate que la ville est jalonnée d’immeubles et de maisons à pans de bois colorés (286 encore bien conservés) et de vestiges de fortifications. Place du Champ Jacquet, admirez ce subtil assemblage d’immeubles à colombages paraissant se reposer les uns sur les autres dans un fragile équilibre ! Passage obligé rue du Chapitre : cette petite ruelle pavée située derrière la cathédrale abrite des bustes en façade sculptés au XVIe siècle. Autre fleuron du patrimoine historique de la capitale de la Bretagne : les Portes Mordelaises, reliant le bas de la place des Lices à la Cathédrale de Rennes. Ne manquez pas de découvrir ces portes médiévales flanquées de leurs tours et de leur pont-levis, fièrement bâties sur des bases antiques. Et, pour une visite réussie, rien de tel que d’être accompagné par un guide passionné de Rennes.

Nos suggestions