© Noé C. Photography
Au fil de l'eauBALADES ET DÉCOUVERTES EN VALLÉE DE LA VILAINE

La Vallée de la Vilaine

Rivière réputée pour ses caprices, la Vilaine est aussi le trait d’union entre des paysages majestueux, des bourgs de charme et des cités aux rues chargées d’histoire. Sa vallée marque le point de départ de nombreuses balades ! Partez à la découverte d’un patrimoine naturel d’exception, que l’homme a su dompter puis préserver pour votre plus grand plaisir.

La nature en grand format

Figurant parmi les premières rivières canalisées de France, la Vilaine invente des décors d’une rare beauté, entre majesté et intimité, creusant son lit dans l’un des plus anciens massifs géologiques de notre pays. Une aventure en bleu et vert, aux accents parfois sauvages : au site de Corbinières, le cours d’eau entaille profondément le grès et le schiste bleu ; 70 mètres plus haut, les escarpements boisés de pinèdes se mirent dans la rivière. Protégés depuis 1982, ces 770 ha abritent une faune et une flore d’une grande richesse, qu’enjambe avec grâce l’un des plus beaux viaducs de France. Le marais de Gannedel abrite quantité d’espèces d’oiseaux ; dans cet univers que délimitent coteaux et plaines bocagères et où s’épanouissent nénuphar, jussie, saule ou roseau, la vie abonde.

La route accompagne cette diversité de décors, d’écluses en méandres, s’éloignant soudain et s’élevant pour permettre au promeneur d’embrasser, au sortir d’une voûte émeraude, l’horizon de bocages. A Saint-Jacques-de-la-Lande, le fleuve semble s’éparpiller et se multiplier en une multitude d’étangs qui en bordent le lit tandis qu’à la Courbe (Bourg-des-Comptes), Espace Naturel Départemental, il décrit une large boucle bordée de coteaux abrupts et de gravières.


Des pierres et de l’eau…

Redon, carrefour des voies navigables de l’ouest avec le canal de Nantes à Brest et la liaison Manche-Océan, fut longtemps le port maritime de Rennes. La Grand’Rue et ses maisons à pans de bois, les bâtisses d’armateurs du quai Duguay-Trouin aux beaux balcons de fer forgé, la tour Richelieu, l’hôtel de Carmoy… rappellent le passé prestigieux de la cité. Aujourd’hui, la plaisance a remplacé le travail des péniches. Cité religieuse, Redon s’est très tôt dotée d’édifices à la mesure de son importance stratégique, entre Vilaine et Oust. Le village de Langon possède un patrimoine religieux plus modeste mais tout aussi attachant, avec l’église Saint-Pierre ou la chapelle Sainte-Agathe. Non loin de là, le pont au manteau métallique de Port-de-Roche franchit le fleuve avec élégance. Avant de vous attardez à la halte fluviale de Pléchâtel, vous ne manquerez pas le port de Guipry-Messac, sur la route des saulniers. À Pont-Réan, la cluse du Boël signe l’un des paysages les plus pittoresques de la vallée… et le point de départ de nombreux circuits pédestres.

Nos suggestions