Patrimoine protégé

La Baie du Mont-Saint-Michel est un site exceptionnel classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Immense grève rythmée par les plus grandes marées d'Europe, elle se dévoile sous un ciel changeant selon les heures et les saisons, avec en perspective la silhouette fière de la célèbre abbaye bénédictine.


De superbes paysages

Les parcs de bouchots veillent sur la beauté de ce paysage intemporel, véritable royaume du silence à l'équilibre fragile qui transforme votre itinéraire touristique en quête spirituelle.

De la pointe du Grouin au Couesnon en passant par Cancale ou le Mont-Dol, offrez-vous un panorama unique sur la Baie. Votre itinéraire vous dévoile par touches successives un paysage magnifique à découvrir à pied, ou en voiture sur la route qui longe la digue médiévale de la Duchesse Anne.


Visites guidées de la Baie

En compagnie d'un guide-animateur, partez à la découverte des trésors de la Baie et prenez toute la dimension de ces paysages intenses. Votre guide saura vous conduire à pied entre les vasières et sables mouvants en fin connaisseur de ce milieu maritime exceptionnel. Armé de jumelles ou de longues-vues, vous aurez peut-être l'occasion d'observer les derniers phoques vivant sur nos côtes.

Pour tout connaître sur le patrimoine naturel de la Baie, poussez la porte du CPIE Baie du Mont-Saint-Michel au Vivier-sur-Mer.


Une gastronomie remarquable

Creuses ou plates ? Si vous aimez les huîtres et la gastronomie fine, une halte gourmande s'impose sur le port de la Houle à Cancale. Aux parcs à huîtres succèdent les moules de bouchots. Royaumes de la mytiliculture, Hirel, Le Vivier-sur-Mer et Cherrueix peuvent se targuer d'être la première zone productrice française.

Outre ses primeurs qui garnissent toutes les grandes tables de la région, Saint-Méloir-des-Ondes est connue également pour son atelier de souffleurs de verre.


Activités sportives et de loisirs

Cherrueix et Hirel, situées contre la digue, ont appris à dominer le vent comme en témoigne leurs moulins intacts, vestiges d'une époque où la Baie en comptait près d'une centaine. La qualité de leur grève qui s'étend à perte de vue en fait des sites très prisés par les amateurs de chars à voile.

A partir de Saint-Broladre s'étendent les polders de la baie, ces territoires conquis sur la mer pour l'agriculture et les salines. Ici, le sort de la digue et de la Chapelle Sainte-Anne, protectrice des terres submersibles et célèbre centre de pèlerinage, est étroitement lié et voué à contenir les humeurs de la mer.

Installée sur un promontoire naturel, Roz-sur-Couesnon est considérée à juste titre comme le balcon de la Baie. Offrez-vous une vue imprenable sur l'horizon de Cancale à Granville en embrassant du regard les polders et le Mont-Saint-Michel.


Au milieu des pâturages

Entre Roz-sur-Couesnon et Saint-Georges-de-Grehaigne, vous surprendrez entre Pâques et Noël des troupeaux de moutons arpentant les prés salés en présence des derniers bergers de la région. Le grand air vous aura ouvert l'appétit, profitez alors de votre escapade pour découvrir une spécialité gastronomique du cru : l'agneau de pré-salé.

Au cœur de la Baie du Mont-Saint-Michel, Dol-de-Bretagne est l'une des plus anciennes cités de Bretagne. Depuis les tours élancées de sa cathédrale, elle veille sur le marais qui précède la Baie.

A quelques kilomètres de Dol, vous attend Combourg. L'âme du plus célèbre des romantiques, François-René de Chateaubriand, plane toujours sur cette cité médiévale dominée par son imposant château.
 

Pêche à pied dans la Baie en vidéo

La Baie du Mont-Saint-Michel en photos

Retour en haut de page