A la découverte des sites mégalithiques de Haute Bretagne

 

La Haute Bretagne Ille-et-Vilaine compte de nombreux monuments mégalithiques.

Ces menhirs sont répartis de façon relativement uniforme sur l’ensemble du territoire, au contraire des alignements qui sont plutôt localisés au sud de l’Ille-et-Vilaine.

Vous retrouverez dans cet article une sélection de quelques monuments mégalithiques parmi les principaux de Haute Bretagne Ille-et-Vilaine.

 

 

La Roche aux Fées 

Edifiée au Néolithique, la Roche aux Fées doit sa sauvegarde à l’intérêt que lui ont porté les Romantiques au 19ème siècle.

Au solstice d’hiver, ce dolmen aux dimensions impressionnantes (19,5 m de long pour 6 m de large et 4 m de haut) nous révèle toute sa magie, quand le premier rayon de soleil se lève dans l’alignement du mégalithe…

En parlant de magie, peut-être vous êtes-vous demandé pourquoi ce nom étrange de « Roche aux fées » ? Pour en savoir plus sur ce site qui nourrit les imaginations les plus folles, n’hésitez pas à jeter un coup d’œil à l’article sur les contes et légendes de Haute Bretagne ! 

 

 

L’hôtié de Viviane à Paimpont 

Situé au-dessus du Val sans Retour, l’hôtié de Viviane (ou « tombeau des druides ») culmine à près de 200 mètres, ce qui nous permet d’avoir un très joli panorama sur la forêt des landes.

Des fouilles y ont été menées en 1982 et permettent de le dater d’environ 2 500 ans avant JC.

Comme à chaque site sa légende, concernant l’hôtié de Viviane on raconte de ce mégalithe en forme de « coffre » qu’il aurait servi de refuge à la fée Viviane avant sa rencontre avec Lancelot… 

 

 

Le site mégalithique de Saint-Just 

Considéré comme le deuxième site mégalithique de Bretagne, les Landes de Cojoux et de Tréal témoignent d’une civilisation datant de près de 4 500 ans avant J-C et présente sur le site durant plus de 3 000 ans.

Petit conseil : N’hésitez pas à emprunter le sentier découverte des Landes de Cojoux pour y découvrir l’exceptionnelle variété des mégalithes (alignement de menhirs, cromlech’s…) et admirer par la même occasion la beauté du paysage des landes bretonnes.

 

 

L’allée couverte de Tressé

Egalement appelée « Maison des Feins » ou « Maison des Fées », l’allée couverte de Tressé est classée monument historique depuis 1887. Pour la petite histoire, ces allées couvertes sont des tombes collectives qui permettaient la communication avec les morts. Une réutilisation a été mise en évidence un peu plus tard par la découverte d’objets gallo-romains et gaulois.
En 1930, l’allée couverte de Tressé a été fouillée et restaurée par Miss Collum et Sir Robert Mond, on y découvrit un squelette ainsi que divers objets comme des vases ou encore des perles… 
 

Le menhir du champs Dolent

Le menhir du champ Dolent impressionne par sa taille (près de 10 m de haut pour 8,70 m de large). La légende raconte que deux frères et leurs armées respectives se seraient affrontés ici. Le combat aurait été d’une telle violence que le sang des combattants aurait formé une rivière actionnant la roue d’un moulin en aval. C’est la main céleste qui sépara les guerriers ; un rocher tomba lourdement et se ficha dans le sol.

Le menhir s’enfonce un peu plus d’un pouce tous les siècles. On raconte que le jour où la pierre sera complètement ensevelie marquera la fin du monde

Retour en haut de page