La Haute Bretagne porte bien son nom de « Terre de légendes ». Elle est le pays des fées, des druides ou encore de petits esprits malicieux à l’image des Korrigans.

Ici, les légendes sont ancrées partout : dans la roche, les arbres ou encore les eaux…

C’est ce côté légendaire que nous vous invitons à découvrir à travers quelques personnages et lieux emblématiques de Haute Bretagne Ille-et-Vilaine.

 

 

Les Korrigans 

montage_korrigan.png

« Korrigan », est le mot que l’on utilise en breton pour dire « lutin ». Le Korrigan est un être mi-gnome, mi-lutin. De toute petite taille, ces petites créatures se révèlent de temps en temps capricieuses et facétieuses. De nature riches et avares, on les présente souvent comme des petits esprits plus espiègles que malveillants. Ils seraient gentils avec ceux qui les aident mais n’hésiteraient pas à lancer des défis à ceux qui leur manquent de respect !
On dit des korrigans qu’ils habiteraient sous la terre, c’est aussi là qu’ils naitraient et mourraient. Peu actifs en hiver, ils se manifestent surtout à l’arrivée des beaux jours. Très farceurs, ils n’ont pas peur de faire grand bruit la nuit pour effrayer les habitants. 
En Bretagne, les Korrigans représentent le symbole de la résistance à la Christianisation, et on raconte même qu’on peut parfois les apercevoir faire des facéties la nuit à proximité des églises… 
Si vous êtes un passionné de geocaching (ou même un total novice en la matière) et que vous souhaitez découvrir de nouveaux lieux de façon ludique, sachez que les Korrigans sont aussi de très bons guides ! Pour découvrir tous les itinéraires possibles en leurs compagnies et en savoir plus sur le geocaching en Ille-et-Vilaine , rendez-vous sur la page Trésors de Haute Bretagne .
 
 

Fées et légendes  

montage_roche_aux_fees_.png

Vous l’aurez compris, l’imaginaire populaire des Bretons est rempli de drôles de créatures malicieuses, protectrices et parfois même malveillantes...

En Haute Bretagne on entend très souvent parler de fées. Ces dernières auraient vécu essentiellement en forêt ou dans des endroits isolés comme des fontaines ou des grottes.

Certains sites comme celui de la Roche aux fées (le plus grand dolmen de France) a inspiré de nombreuses histoires et superstitions. La construction de ce monument remonte au néolithique mais l’on reste toujours perplexe quant à son mode de construction : 19,50 mètres de long, 6 mètres de large et 4 mètres de haut, avec des pierres pouvant aller jusqu’à 40 tonnes… On se demande bien qui a pu les déplacer jusque-là et surtout comment !

La légende raconte que ce serait Viviane, avec l’aide des autres fées, qui l’aurait construit en seulement une nuit.  Les amoureux qui s’interrogent sur leur avenir doivent faire le tour de ce dolmen, chacun dans un sens différent, tout en comptant le nombre de pierres. Si celui-ci est identique, leur avenir sera radieux. Si la différence est supérieure à deux pierres il est alors plus sage de renoncer à cette union. Pour ne rien simplifier, la légende raconte que vous ne tomberez jamais sur le même nombre de pierres … Les fées sont joueuses et prennent un malin plaisir à les déplacer régulièrement !

 

Arthur, la Table Ronde et la quête du Graal 

montage_test_roi_arthur_avec_credits.png

Peut-être connaissez vous déja le mythe du Roi Arthur

Après avoir unifié son royaume, ce dernier épousa Guenièvre (la fille du roi Léodegan de Carmélide) et créa la fraternité de la Table Ronde qui réunit le meilleur de la chevalerie. Parmi toutes les aventures de ses chevaliers, l’une des plus connues s’ordonne autour de la Quête du Graal. Le Graal est souvent associé à une coupe dans laquelle Jésus aurait bu lors de son dernier repas et où son sang aurait coulé lors de la crucifixion. On raconte qu’Arthur aurait envoyé ses chevaliers à sa recherche en forêt de Brocéliande... 

Dans la légende arthurienne, c’est l’enchanteur Merlin qui lance les chevaliers de la Table Ronde à sa recherche. Cette quête sera finalement menée à bien par Galaad, le fils de Lancelot, Bohort et Perceval.

 

La mystérieuse forêt de Brocéliande...  

montage_broceliande.png

En forêt de Brocéliande (plus connue sous le nom de forêt de Paimpont) règne une ambiance mystérieuse et légendaire. Ici, histoire et légende se mélangent et donnent l’inspiration aux conteurs du monde entier. Elle serait pour beaucoup le refuge d’êtres surnaturels tels que des fées ou encore des magiciens dont le plus connu est bien sûr Merlin l’enchanteur.

Les légendes ici sont partout autour de vous… Petit tour de trois sites légendaires.

 

Le Val sans retour  

montage_val_sans_retour.png

C’est dans le Val sans Retour que la fée Morgane retenait prisonniers tous les maris infidèles jusqu’au jour où le chevalier Lancelot, élevé par cette même fée, déjoua le sortilège et combattit les dragons afin de libérer les maris infidèles retenus prisonniers.

 

La Fontaine de Barenton  

montage_fontaine_de_jouvence.png

Merlin l’enchanteur rencontra la Dame du Lac près de la Fontaine de Barenton. La légende prétend qu’il s’agit d’une fontaine aux eaux magiques et pétillantes capable de guérir certaines maladies, d’apaiser les fous et d’aider les femmes à trouver un époux…

 

Le Tombeau de Merlin 

montage_tombeau_de_merlin.png

On raconte que Merlin, fou amoureux de la fée Viviane, lui aurait confié quelques secrets et formules magiques, notamment celle qui permet de retenir à jamais un homme. Peut-être aurait-il mieux valu s’abstenir car c’est de cette façon-là que la fée Viviane s’en servit contre Merlin.

Elle traça durant son sommeil neuf cercles autour de lui et la magie opéra… Viviane pu ainsi garder Merlin auprès d’elle pour toujours.

Il ne reste aujourd’hui plus grand chose de ce tombeau. Il aurait été détruit par son propriétaire qui pensait y trouver un trésor caché…

 

Retour en haut de page